L’Âne des Pyrénées

Accueil > les races d’Aquitaine > L’Âne des Pyrénées > Présentation

Présentation

Âne des Pyrénées {JPEG}Historique
Les ânes étaient jadis largement présents dans les fermes comme dans les villes, pour le portage, l’attelage et les petits travaux courants. L’usage traditionnel est d’ailleurs encore vivace dans certaines vallées pyrénéennes. Les baudets pyrénéens étaient également utilisés pour la production de mules avec des juments Mulassières Navarrines aujourd’hui disparues. Réputées pour leur force, les mules des Pyrénées étaient communes en montagne mais aussi dans les Landes et la Gironde pour les travaux forestiers.

Morphologie
Les types d’ânes étaient assez divers et hétérogènes selon la région d’origine, Gascogne, Landes ou Pyrénées. Afin de sauvegarder la population, les derniers animaux ont été regroupés en une race des Pyrénées au sein de laquelle se distingue le type Gascon, de 1,20m à 1,35m et un type Catalan plus grand. L’âne des Pyrénées est de robe foncée, le ventre, le tour du nez et des yeux sont clairs.

Population
De nouveaux éleveurs amateurs adoptent l’âne des Pyrénées pour des usages de loisir et des professionnels l’apprécient également pour les randonnées, le portage ou différents services. Les mules ne sont plus produites que de façon exceptionnelle. La race d’âne des Pyrénées compte environ 500 ânesses et 25 baudets reproducteurs.

Portfolio

  • Âne des Pyrénées (c) Philippe DESCHAMPS
  •  (c) Philippe DESCHAMPS
  •  (c) Philippe DESCHAMPS