Le Mouton Landais

Accueil > les races d’Aquitaine > Le Mouton Landais > Présentation

Présentation

JPEGHistorique
Le mouton Landais est l’une des plus anciennes variétés de France. L’effectif dépassait 250 000 têtes au XIXe siècle sur un territoire compris entre Bordeaux et les Pyrénées. Image légendaire de la lande aux côtés des bergers sur échasses, le mouton Landais a été durant des siècles, une ressource économique vitale pour les Landes de Gascogne, par sa production de laine, de viande et surtout de fumier indispensable aux cultures sur les sols pauvres et sablonneux. Malgré leur nombre considérable, les moutons Landais ont régressé avec l’enrésinement des landes puis quasiment disparu vers 1965.

Morphologie
Les moutons Landais sont de petite taille. Les membres sont fins et élancés, caractéristiques des animaux bons marcheurs. Leur laine est épaisse, dense, riche en feutre et de couleurs très variées avec toutes les nuances de blanc, gris, noir et brun. Les têtes et pattes sont également colorées et tachetées.

Population
La race avait presque disparu et son sauvetage a été réalisé à partir de 1975 grâce à trois souches conservées par des éleveurs et le Parc Naturel des Landes de Gascogne. L’effectif a augmenté et les éleveurs, au nombre de 20, dans les Landes, la Gironde et le Lot-et-Garonne valorisent leur production en circuit court par la vente d’agneaux de boucherie de grande qualité. Des expériences de pâturage en forêt conduites par le Conservatoire évaluent les possibilités de relancer des pratiques sylvo-pastorales dans les landes et les sous-bois de pins. L’effectif de la race est de 3000 moutons.

Portfolio