L’Abeille Noire des Landes de Gascogne

Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter

Accueil > les races d’Aquitaine > L’Abeille Noire des Landes de Gascogne > L’Abeille Noire des Landes de Gascogne

L'Abeille Noire des Landes de Gascogne

« Il faudra prendre des mesures de protection pour éviter la disparition de cette richesse qu’est la diversité génétique des abeilles et conserver des écotypes qui constituent une richesse mondiale pour la biodiversité » Le Conte & Navajas (2008)

Présentation

HISTORIQUE ET CONTEXTE

L’abeille mellifère (Apis mellifera L.) également appelée abeille « domestique » est l’abeille la plus connue. Elle existe depuis environ 6 millions d’années et elle est une des plus utilisée par l’homme pour sa production importante de miel. Elle est naturellement présente dans toute l’Europe, l’Afrique ainsi qu’au Moyen-Orient (voir son aire de répartition originelle en rouge dans la carte ci-dessous). Aujourd’hui l’abeille mellifère est aussi présente en Amérique, en Asie, et en Australie, du fait des importations par les hommes.

PNG

Il existe plusieurs sous-espèces ou « races » réparties sur ce même territoire, différenciées selon leur comportement, leur morphologie et leur patrimoine génétique, adaptées aux exigences et aux spécificités locales de l’environnement.
Une de ces sous-espèces désigne celle qu’on appelle l’abeille noire (Apis mellifera mellifera) endémique de l’Ouest et du Nord de l’Europe (voir carte ci-dessous)

MORPHOLOGIE

L’abeille noire (Apis mellifera mellifera) est caractérisée par un corps foncé, avec toutefois parfois des petites taches brunes sur l’abdomen. Différenciées des races d’Europe du Sud et de l’Est, présentes sur le pourtour méditerranéen qui sont notamment plus claires.
Elle présente un tomentum (bande de poils sur l’abdomen) étroit au niveau du 4ème segment de son abdomen.

JPEG

POPULATION

D’une façon générale, les abeilles subissent de nombreuses menaces et agressions du fait des produits phyto-sanitaires toxiques avec un effondrement des populations. Par ailleurs, les variétés locales d’abeilles noires sont également très menacées par les conséquences d’une pollution génétique occasionnée par l’importation massive d’abeilles étrangères dites allochtones. Une partie importante des abeilles sauvages et domestiques en France est aujourd’hui génétiquement croisée avec des races étrangères.
Le Conservatoire des Races d’Aquitaine souhaite mettre en place un programme d’étude et d’identification de l’abeille noire avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine (l’Appel à projets ’Plan Pollinisateurs 2018-2019’), en collaboration avec l’association de l’Abeille Noire des Landes et la participation du CNRS.
Le programme engagé dans la région vise à rechercher la persistance d’abeilles noires sur le territoire des Landes de Gascogne. Une fois cette génétique locale retrouvée, elle devrait bénéficier d’un programme de conservation.

JPEG

Contact : Mathilde Raimond Cagnato
conservatoire.races.aquitaine@gmail.com

Association de l’Abeille Noire des Landes
abeillenoiredeslandes@gmail.com